Vietnam

Et un jour, le retour…

Et un jour, le retour…

Nous dédions ce dernier post à toutes les personnes que nous avons croisées sur la route qui nous ont aidées, conseillées, accompagnées, hébergées, abreuvées, nourries, blanchies. En bonus, les musiques qui nous ont accompagnées dans chacun de ces pays (et quelques pépites sonores). Merci encore à tous d’avoir tant partagé avec nous, les petites galères comme les grands bonheurs.

 

Sous les vestiges coloniaux, l’héritage français en déclin

Sous les vestiges coloniaux, l’héritage français en déclin

En 1954, les accords de Genève mettent un terme à la colonisation française en Indochine. Près de 80 ans après le passage d’Albert Londres, nous avons voulu comprendre ce qu’il restait dans le Vietnam contemporain de cet héritage français, à travers les prismes de l’architecture et de la langue.

 

Poulo Condore, un bagne au paradis

Poulo Condore, un bagne au paradis

Lors de son voyage en Indochine, en 1922, Albert Londres n’est pas venu sur l’archipel de Con Dao. Et pourtant. Le bagne de Poulo Condore aurait pu lui donner un aperçu de ce qui l’attendait en Guyane un an plus tard.

 

Sur la route

Sur la route

Avaler 250 kilomètres de bitume, vissé sur le siège arrière d’une moto, ça vous tente ? Pour rejoindre Dalat à Mui Né, station balnéaire au bord de la mer de Chine, nous avons choisi l’option « on the road ».

 

« Visite à Dalat, terre promise et bien gagnée »

« Visite à Dalat, terre promise et bien gagnée »

A l’époque coloniale, on venait s’y reposer et prendre le frais. La France transforme le village en une véritable station chic de l’Indochine. On importe et plante pins, fruits et légumes, transformant la ville en « Petit Paris ».

 

Les Hauts Plateaux, un autre Vietnam

Les Hauts Plateaux, un autre Vietnam

Les montagnes des Hauts Plateaux restent une destination oubliée des tour-operators. Les touristes préférant parcourir les plages de Nha Trang plutôt que cette contrée enclavée. Pourtant, cette région, frontalière du Laos et du Cambodge, sera l’une de nos plus belles étapes vietnamiennes.

 

Hoi An la belle commerçante

Hoi An la belle commerçante

Un bol d’air. Nous retrouvons enfin le soleil et la mer dans cette charmante ville. Ici, tout est coloré, les façades des maisons sont jaunes, bleues ou vertes, des lampions multicolores se balancent au-dessus des têtes et les échoppes étalent leurs tissus bariolés dans les rues.