Saint-Laurent-du-Maroni

Réhabiliter le bagne pour ne pas oublier

Réhabiliter le bagne pour ne pas oublier

En 1923, Albert Londres accoste en Guyane française. De son séjour, il ramènera un véritable pamphlet dénonçant les conditions de vie des bagnards. Près de 80 ans après le passage du grand reporter, nous avons voulu savoir ce qu’étaient devenus ces lieux.

 

Au bonheur des produits tropicaux

Au bonheur des produits tropicaux

Ici, la plupart des fruits et légumes sont produits par les Hmong, une ethnie originaire du Laos. En 1977, fuyant le communisme, plus de 10 000 Laotiens sont accueillis en Guyane sous le statut de réfugiés politiques. Leur installation doit favoriser le peuplement du département et aider au développement de l’agriculture.

 

Saint-Laurent, la cité des bagnards

Saint-Laurent, la cité des bagnards

Plongée en images et en sons dans l’histoire carcérale de Saint-Laurent-du-Maroni.