Poulo Condore, un bagne au paradis

Lors de son voyage en Indochine, en 1922, Albert Londres n’est pas venu sur l’archipel de Con Dao. Et pourtant. Le bagne de Poulo Condore aurait pu lui donner un aperçu de ce qui l’attendait en Guyane un an plus tard.