Les hippopotames de l’Ogooué

Dimanche matin nous avons rendez-vous à 7h avec Idriss, un piroguier burkinabé, qui nous amène au lac Evaro pour trois heures de balade. Sauf que, sans nous prévenir, le départ est repoussé à 8h.