Gabon

Et un jour, le retour…

Et un jour, le retour…

Nous dédions ce dernier post à toutes les personnes que nous avons croisées sur la route qui nous ont aidées, conseillées, accompagnées, hébergées, abreuvées, nourries, blanchies. En bonus, les musiques qui nous ont accompagnées dans chacun de ces pays (et quelques pépites sonores). Merci encore à tous d’avoir tant partagé avec nous, les petites galères comme les grands bonheurs.

 

Chez les coupeurs de bois. Episode 3

Chez les coupeurs de bois. Episode 3

Une fois sciés et transformés, les bois gabonais sont exportés à travers le monde entier. Avant de quitter le territoire, ils rejoignent les quais du port à bois d’Owendo à Libreville. Des forêts gabonaises à l’océan Atlantique, la route est longue.

 

Chez les coupeurs de bois. Episode 2

Chez les coupeurs de bois. Episode 2

Depuis le 1er janvier 2010, les exploitants forestiers ne doivent plus exporter de grumes à l’étranger. Tout bois quittant le territoire devra préalablement être transformé. Cette mesure, mise en place par le président Ali Bongo Ondimba, s’inscrit dans la continuité de la politique de son père Omar Bongo.

 

Chez les coupeurs de bois. Episode 1

Chez les coupeurs de bois. Episode 1

Soudain, un craquement. L’un des nègres sauta de l’échafaudage. L’autre donna un dernier coup et sauta aussi. Et l’arbre s’abattit comme s’abattent toutes les grandes choses, avec un bruit majestueux qui commande aussitôt le silence.

 

Danses sous iboga

Danses sous iboga

Entourées des femmes qui hurlent et chantent, nous assistons aux danses traditionnelles. Sous nos yeux crédules, le nganga aidé par d’autres initiés pourchasse les génies.

 

Au Nord, l’enfer vert

Au Nord, l’enfer vert

Pour notre dernière semaine au Gabon, cap au Nord vers Oyem, le Cameroun et les pygmées Baka.

 

Akieni, notre Chine en folie

Akieni, notre Chine en folie

Dans son livre « La Chine en folie », Albert Londres racontait l’Empire du Milieu qu’il a sillonné en 1922. Loin de Shangai et Pékin, nous avons vécu une semaine à l’heure chinoise… au Gabon !