Monthly Archives: juillet 2011

La majesté des Batékés

La majesté des Batékés

Toujours plus à l’Est. A la frontière du Congo.

 

Primitive Lopé

Primitive Lopé

Direction le parc de la Lopé. Pour atteindre le cœur du pays, il nous faut emprunter le Transgabonais, l’unique ligne de chemin de fer du Gabon, dont la vitesse ne dépasse pas les 60 km/h.

 

Port-Gentil, la maritime

Port-Gentil, la maritime

Port de Libreville, mercredi 13 juillet. Embarquement à bord de l’Isafold, direction Port-Gentil (POG). Pour des questions d’économies, nous avons opté pour le navire le plus lent. En perspective : 5 h de traversée annoncée contre 2h30 en temps normal.

 

Bambouchine, un dimanche à la plantation

Bambouchine, un dimanche à la plantation

Entre Marie-France et nous, tout a commencé autour d’une pause-pipi sur le trajet Mouila-Libreville. Impossible de la manquer tant la gouaille de cette femme est contagieuse

 

Le yara de Mama Justine

Le yara de Mama Justine

« Tu ne crois pas en Dieu ? Mais, qu’est-ce que tu attends pour te faire baptiser ? Tu n’es pas obligée de suivre ce que te dit papa ou maman ! » Assise à la terrasse de son bar à Mouila, Mama Justine cite toujours Dieu. Notre athéisme est une véritable hérésie pour elle !

 

Sette Cama, la parenthèse enchantée

Sette Cama, la parenthèse enchantée

Accroché à un bout de terre entre la lagune Ndougou et l’océan Atlantique, bienvenue à Sette Cama, un village hors du temps. Ici, pas de commerce, une quinzaine de cases au cœur du hameau et du sable à perte de vue.