Regards croisés

11 mai 2011

J-20 avant le grand saut. Dans trois semaines, nous quitterons famille et amis. Direction le Gabon puis cinq autres pays pour dix mois autour du globe. Après deux ans de préparation, nous allons parcourir le Gabon, la  Guyane, le Japon, le Vietnam, le Cambodge et l’Inde.

Sac au dos, appareil photo et enregistreur en poche, nous marcherons dans les traces d’Albert Londres. Ce journaliste, mort en 1932, a parcouru l’Europe, l’Afrique, l’Amérique du Sud et l’Asie avec toujours la même quête :  celle de « porter la plume dans la plaie ». Ce grand reporter n’a cessé de dénoncer les injustices sociales, les magouilles politiques, la folie des hommes, les horreurs de la guerre…

A travers ce blog, nous souhaitons tout d’abord vous faire partager notre quotidien : comment fonctionnent les cybercafés au Gabon ? Que mange-t-on en Guyane ? Aussi souvent que possible, nous posterons des billets, avec photos et sons.

Via ce site, nous vous parlerons également d’Albert Londres, de ce qu’il reste aujourd’hui de ses écrits près de 80 ans après sa disparition. Nous tenterons d’établir un parallèle historique à travers notre regard mais aussi avec des images d’archives.

Le vrai voyage ajoute aux connaissances et retranche aux certitudes. Alexandra David-Néel

Nous avons pris le temps de décortiquer chaque destination et d’établir une ébauche d’itinéraire. Au Gabon, où nous passerons deux mois et demi, notre planning s’annonce chargé. Objectif : tout découvrir ! Nous irons de Libreville à Port-Gentil, puis un détour au parc de la Lopé et les plateaux à l’est du pays. En 1929, Albert Londres s’était intéressé aux coupeurs de bois, ces hommes travaillant sans relâche dans les exploitations forestières. Nous espérons nous aussi, découvrir comment fonctionnent les exploitations forestières, premier secteur d’emploi dans ce pays.

En Guyane, nous poserons nos valises à Cayenne avant de prendre la direction de Saint-Laurent-du-Maroni et de découvrir les vestiges du bagne. En 1923, le grand reporter dénonçait ouvertement les conditions de détention des bagnards. Près de 60 ans après sa fermeture, nous souhaitons comprendre ce qu’il reste aujourd’hui de ces lieux historiques ?

Au Japon, durant trois semaines, nous ouvrirons nos yeux devant les lumières de Tokyo. Les métropoles du sud du pays n’auront également plus de secrets pour nous (Kobe, Osaka…). Dans les années 20, Albert Londres s’était confronté à la culture ancestrale des Japonais, le monde des geishas, l’industrie florissante autour d’Osaka…

Puis, les charmes du Vietnam et du Cambodge s’offriront à nous pour onze semaines. Arrivées à Ho Chi Minh, nous nous envolerons vers Hanoi et la baie d’Halong avant de traverser tout le pays. Nous prendrons aussi la direction du Cambodge et de ses multiples merveilles. Dans ces deux pays, le journaliste, lors de son voyage en 1922, avait décortiqué la culture asiatique. Albert Londres s’était également intéressé aux conséquences de la colonisation dans ce qui est aujourd’hui l’ancienne Indochine.

Enfin, pour clore cette aventure, nous mettrons le cap vers l’Inde.  Au départ de Calcutta, nous rejoindrons Delhi ( 1 495 km à parcourir à pied, en train, en taxi…) Retour prévu en avril 2012.

5 commentaires

  1. balcon

    Pour la gastronomie en Guyane tu peux demander à papa et maman : Caïman, serpent, poisson, poulet boucané, influences de l’asie, d’haïti, du brésil et bien d’autres encore. Deux belles années dans ce pays. (j’aimerais y retourner rien qu’une fois!!!).

    Posté le 17 mai 2011 à 13 h 14 min | #
  2. Killian

    Premier commentaire du site, j’en suis très honoré :) Bravo les filles pour cette préparation et je suis certain que vous allez passer une superbe année. Bonne nouvelle, nous aussi, car je sens que vous suivre sera un vrai plaisir. Il va falloir se motiver pour tenir ce blog à jour mais je vous fais confiance ;)

    Un ami globe-trotter

    Posté le 17 mai 2011 à 13 h 38 min | #
  3. alexandra

    bonnes enquêtes, au plaisir de vous lire et écouter !

    Posté le 12 juin 2011 à 7 h 43 min | #
  4. seite janine

    bravo les filles pour votre projet. Avec de la volonté, tout peut arriver, il suffit d’y croire.je suis partie sur les chemins de st jacques en randonnée de Conques à Condom avec des copines et j’ ai fait 300kms à pied en 12 jours.bises à vous 2.

    Posté le 14 juin 2011 à 18 h 24 min | #
  5. philippe

    Salut Nono , vous nous donnerez votre point of view sur l’article que je t’avais fait suivre sur les problèmes dénoncés sur internet dans le Nord du Gabon concernant 3000 orpailleurs expulsés.
    Albert apprécierait surement … Biz et rebiz de maqueen
    e journaliste, mort en 1932, a parcouru l’Europe, l’Afrique, l’Amérique du Sud et l’Asie avec toujours la même quête : celle de « porter la plume dans la plaie ». Ce grand reporter n’a cessé de dénoncer les injustices sociales, les magouilles politiques, la folie des hommes, les horreurs de la guerre…

    Posté le 15 juin 2011 à 23 h 40 min | #

Publier un commentaire

*
*